« L’évolution humaine a pris un tournant avec Australopithecus sediba »

Print Friendly, PDF & Email

« De nouvelles analyses de squelettes fossiles d’A. sediba, renforce l’idée que cette espèce constitue un pont évolutionnaire entre les australopithèques anciens et les premiers hommes.

ANCETRE. Depuis la découverte de fossiles en 2008 dans une caverne à Malapa en Afrique du Sud, Australopithecus sedibasuscite l’intérêt des spécialistes de l’évolution qui qualifie cette espèce de mosaïque tant chez elle les caractères simiesques et humains sont mélangés. Vieux de deux millions d’années, sediba serait l’un de nos premiers ancêtres le plus proche, révèlent six nouvelles études publiées jeudi dans la revue Science… »

Lire l’article de Joël Ignasse pour Sciences et Avenir

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

>