Moïse a-t-il écrit Genèse 1-11?

Print Friendly, PDF & Email

 

 

Comme l’immense majorité de chrétiens évangéliques, j’ai très longtemps cru que Moïse était l’auteur indiscutable de la Genèse, et donc de Genèse 1-11 en particulier. Et comme la plupart des évangéliques, j’ai regardé d’un œil plus que méfiant toute affirmation ou tentative de laisser croire qu’il pourrait en être autrement. Quel argument avais-je à mon actif pour être aussi convaincu ? Pas grand-chose à vrai dire, mais sûrement un sentiment de sécurité dans l’option qui semblait la plus simple et la plus « évidente » a priori. Celle aussi qui était la plus largement répandue dans le contexte dans lequel j’évolue.

 

Comme un très grand nombre de spécialistes de l’A.T., j’ai aujourd’hui trouvé des raisons persuasives de croire que Genèse 1-11 a deux auteurs différents souvent qualifié de yahviste (J) et de sacerdotal (P). Je ne m’attends pas à ce que mes lecteurs évangéliques me croient sur parole, car il m’a aussi fallu qu’un grand nombre d’indices me soient présentés provenant du texte biblique lui-même, avec le plus souvent un retour au texte original. Je doute aussi qu’au format d’un blog, je puisse exposer toutes ces preuves issues de Genèse 1-11. J’espère tout au plus encourager ceux qui le souhaiteront à poursuivre leurs investigations dans la désormais très grande littérature disponible sur le sujet.

 

La vraie difficulté pour les évangéliques est que ces arguments pertinents sont souvent associés à une démarche théologique « libérale », qui remet en cause l’ »inspiration » des Ecritures par le Saint-Esprit. Heureusement, une nouvelle catégorie de théologiens est en train d’éclore, des croyants qui sont fermement attachés à la Parole de Dieu, mais qui ont aussi pris conscience de certains préjugés « fondamentalistes » d’interprétation, et qui sont aussi au courant des découvertes de la science et de l’archéologie qui remettent en cause certaines interprétations littérales et traditionnelles de Genèse 1-11. Pourquoi la Bible nous raconte-t-elle que l’homme et la femme ont été créés à partir de la poussière de la terre, alors que nous savons que l’homme et la femme ont été produits par un processus évolutif ? De même, il n’y a eu aucun déluge universel, les langues ne sont pas nées au pied d’une tour à Babylone.

 

Connaître les auteurs de ces textes inspirés, leur contexte culturel et historique est donc fondamental pour comprendre la Genèse.

 

La bonne nouvelle est que toutes ces informations sont aujourd’hui disponibles. La mauvaise est que cette information a du mal à se frayer un chemin dans la culture évangélique. Le paradoxe est que cette branche du christianisme connaît aujourd’hui la plus grande croissance. Il me paraît donc vital de faire un maximum d’efforts pour que cet enthousiasme s’accompagne d’une connaissance approfondie des Ecritures saintes, car « faute de connaissance, le peuple périt. »

 

4 Commentaires

  1. Peel Olivier ven 01 Juil 2011 Répondre

    Cher Benoît,

    C’est peut-être aller vite en besogne que de déduire, même après tes recherches et tes lectures, que Moïse n’a pas été l’auteur du Pentateuque. Je m’explique.

    Je ne crois pas non plus qu’il ait été l’auteur, par écrit, de tout le pentateuque. Il est évident qu’il y a eu des retouches après. Toutefois, nous savons que l’écriture existait déjà à son époque et qu’il est donc normal qu’il ait mit par écrit un certain nombre de textes de la Torah.

    J’ai étudié le problème du Pentateuque durant des années et je n’ai pas été du tout convaincu par la question des spéculations sur les sources. Montage théologique et non biblique.

    On ne peut tout rejeter à propos de Moïse. Que sait-on réellement de ce qui s’est dit sur cette montagne entre Dieu et Moïse? 40 jours face à face avec Dieu, c’est long et il peut s’en dire des choses. Il y a une grande part de tradition orale mais plus d’une fois le texte biblique dit que Moïse mit par écrit tel ou tel texte.

    Le sujet est compliqué mais je suis d’avis qu’il faut rester prudent quant à des déductions trop rapide sur une question qui est loin d’être close.

  2. Auteur
    Benoit HEBERT ven 01 Juil 2011 Répondre

    bonsoir Olivier,

    Tu remarqueras que je ne parle pas de tout le Pentateuque, mais que dans mon titre, j’ai restreint mon propos à genèse 1-11.

    Tu as raison, la théorie des sources de Wellhausen a subi bien des critiques et mon but n’est pas ici d’en faire la promotion.

    L’erreur à mon avis qui est faite dans les milieux évangéliques, c’est de faire l’amalgame systématique entre critique littéraire, et l’éventualité que Moïse n’ait pas écrit tout le Pentateuque, et le libéralisme théologique.

    Ce sont à peu près les mêmes types de raisonnements que font ceux qui rejettent l’évolution au prétexte que la théorie de Darwin a été instrumentalisée par un certains nombre d’athées.

    Dans les semaines qui suivent, je m’efforcerai de présenter quelques éléments de preuves en ce qui concerne les deux sources de Genèse 1-11. Tu pourras alors me dire si tu as trouvé ça convaincant ou pas!

    Je te rejoins pour dire qu’il reste néanmoins toujours une incertitude. Mais certains indices sont vraiment très frappants…A suivre!

  3. Frined jeu 05 Juil 2018 Répondre

    bonjour,

    Moi qui suis également dans le contexte de l’herméneutique biblique, je comprendre et déjà découvert de certaines « impossibilité » dans certaines traductions, des mots qui n’ont pas leur place.
    Maintenant, je crois qu’il faut faire aussi attention au monde dans lequel nous vivons et surtout son état d’esprit. Personnellement je ne compte pas sur les scientifiques et autres penseurs pour affirmer tel ou tel points de la bible, puisqu’ils n’ont pas les mêmes objectifs que les croyants de la biblique, leurs l’objectif est de justement « prouver » que dieu n’est pas le créateur et qu’il ne peux y avoir de création venant de Lui ! – d’où la théorie de l’évolution enseigné dans le manuel des étudiant – une pure théorie supportée par des spéculations ….

    Alors s’interroger, oui, chercher, oui, mais attention à ne pas tomber dans un autre « mécanisme » de fausseté et de confusion .

    Merci

    • Marc Fiquet jeu 05 Juil 2018 Répondre

      Bonjour Frined,

      oui il faut savoir être prudent, mais je ne comprends pas trop ce procès d’intention à l’égard des chercheurs : « leurs l’objectif est de justement « prouver » que dieu n’est pas le créateur et qu’il ne peux y avoir de création venant de Lui ! », par définition la science est neutre, elle ne se prononce pas sur l’existence ou l’inexistence de Dieu, un scientifique honnête (et il y en a beaucoup fort heureusement) opère ses recherches sans poursuivre de mauvaises intentions à l’égard des croyants. pourquoi se sentir ainsi menacer par la science ?

      Certes ceux qui manipulent la science à des fin de scientisme font du bruit dans les médias, mais ce n’est pas la majorité des scientifiques.

      Ps : sur l’évolution : https://www.youtube.com/watch?v=MbYdNqYX5H4

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

>